Navigation – Plan du site
Essais et recherches

Un aspect de l’encyclopédisme de Thomas de Cantimpré. La section De lapidibus pretiosis du Liber de natura rerum

An aspect of Thomas’ of Cantimpré Encyclopaedism. The De lapidibus pretiosis Section of the Liber de natura rerum
Mattia Cipriani
p. 155-174

Résumés

Bien que tous les encyclopédistes du xiiie siècle utilisent un corpus commun de sources, chacun d’eux a une manière personnelle de choisir, « découper » et disposer les contenus tirés de ces auctoritates. Ces modi scribendi attentifs et distinctifs ne reflètent pas seulement les différentes formae mentis et finalités à la base d’une encyclopédie médiévale, mais permettent également à un compilateur (qui recueille les prestigieux matériaux d’autrui) de devenir auteur (qui est prestigieux en soi). Grâce à l’analyse de la structure, des sources et des contenus du De lapidibus pretiosis – le quatorzième livre du Liber de natura rerum, une célèbre encyclopédie écrite entre 1242/1247 et 1260 par le Dominicain flamand Thomas de Cantimpré (1201-1270/1271) –, cet article veut mettre en lumière le « style encyclopédique » exclusif et attentif et les buts précis de son auteur.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Structure du De lapidibus pretiosis
Sources et contenus
Organisation et style
Méthode et bibliothèque

Aperçu du texte

Le Liber de natura rerum du Dominicain Thomas de Cantimpré (1201-1270/1271) est une encyclopédie née ad usum Predicatorum pour une description de l’Univers propédeutique mais précise. L’œuvre a rencontré un grand succès et a connu une circulation fluide, même après la mort du religieux : toutefois, seules les rédactions les plus anciennes, qui sont conservées dans 129 manuscrits principalement de l’Europe du Nord et du Centre, sont douées d’autorité : la première (Th I) a été achevée après 1241, la seconde (Th II) vers 1256). Elles ont en commun l’ordre Homme-Terre-Ciel des livres I à XIX et la disposition de la matière du général au particulier ; Th II ajoute pour sa part des passages, quelques chapitres supplémentaires et le livre XX. Bien que tout cela révèle d’emblée l’inclinaison pratique de l’auteur, l’analyse de ses sources permet d’en approfondir la mens : en juxtaposant à la Bible des œuvres très hétérogènes (écrits « scientifiques », exégétiques, biographiques, chroniques,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 72, printemps 2017, p. 155-174

Référence électronique

Mattia Cipriani, « Un aspect de l’encyclopédisme de Thomas de Cantimpré. La section De lapidibus pretiosis du Liber de natura rerum », Médiévales [En ligne], 72 | printemps 2017, mis en ligne le 22 juin 2019, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://medievales.revues.org/8121 ; DOI : 10.4000/medievales.8121

Haut de page

Auteur

Mattia Cipriani

IRHT-EPHE-LabeEx HASTEC

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org