Navigation – Plan du site
Roman du Genji et société aristocratique au Japon

La dynamique sino-japonaise (wakan) à l’époque de Heian

The Sino-Japanese Dynamic (wakan) during the Heian Period
Ivo Smits
Traduction de Alban Gautier
p. 39-56

Résumés

Cet essai explore la dynamique de la « japonité » (wa) et de la « sinité » (kan) au sein de la culture textuelle de la cour japonaise de Heian (794-1185). Il considère que cette culture littéraire est constituée de textes aussi bien japonais que chinois, et envisage l’ensemble de ce corpus littéraire comme un tout organique. Le contexte culturel de cette œuvre classique de la littérature japonaise qu’est le Roman du Genji apparaît donc comme bilingue.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

La formation des canons
Systèmes d’écriture
Écritures et espaces genrés
Références chinoises

Aperçu du texte

La société de cour dans le Japon de Heian (794-1185) était, selon la formule consacrée, « un monde au-dessus des nuages », et l’attrait qu’exerce le Roman du Genji (Genji monogatari, ca 1008) – une œuvre littéraire qui évoque de manière emblématique les méditations, les succès et les angoisses de courtisans désœuvrés en quête de beauté – explique en partie pourquoi la littérature de Heian est principalement regardée comme l’expression d’une culture de cour hautement esthétisante, raffinée, émotive, introspective, et aux mœurs relâchées. Cette réputation qui pèse sur les classiques de Heian n’est certes pas sans fondement, mais elle obscurcit la riche variété de la production textuelle de cette période.

L’étude qu’on va lire commencera par reconnaître que le contexte culturel du Roman du Genji n’était pas purement vernaculaire, mais au moins bilingue. Il convient en effet de regarder plus largement la culture littéraire de Heian comme une littérature faite de textes composés aussi bie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 72, printemps 2017, p. 39-56

Référence électronique

Ivo Smits, « La dynamique sino-japonaise (wakan) à l’époque de Heian », Médiévales [En ligne], 72 | printemps 2017, mis en ligne le 22 juin 2019, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://medievales.revues.org/8043 ; DOI : 10.4000/medievales.8043

Haut de page

Auteur

Ivo Smits

Université de Leyde

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org