Navigation – Plan du site
Roman du Genji et société aristocratique au Japon

Le Roman du Genji et la société aristocratique du Japon ancien

The Tale of Genji and Aristocratic Society in Ancient Japan
Daniel Struve et Terada Sumie
p. 5-20

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le cadre historique
Les grands traits de la culture de l’époque de Heian
Le Roman du Genji
Note sur la prononciation

Aperçu du texte

Au début du xie siècle, à l’heure où Murasaki Shikibu prenait le pinceau pour rédiger le Roman du Genji, le Japon était soumis à l’autorité d’une cour impériale dominée par quelques familles aristocratiques. Selon certaines estimations, l’archipel aurait compté alors une population de sept à huit millions d’habitants, dont 100 000 environ étaient rassemblés dans la capitale du pays, Heian-kyô, l’actuelle ville de Kyôto (fig. 1).

Fig. 1. Carte du Japon indiquant les principaux sites chantés dans les waka ainsi que les centres administratifs

Fig. 1. Carte du Japon indiquant les principaux sites chantés dans les waka ainsi que les centres administratifs

Carte extraite de J. Pigeot, Michiyuki-bun. Poétique de l’itinéraire dans la littérature du Japon ancien, Paris, 1982, 1re édition, reproduite avec l’accord aimable de l’auteur.

Parmi eux, un millier environ constituait la noblesse de cour (du 1er au 5e rang), familles comprises, dont la plus haute sphère (du 1er au 3e rang) ne comptait guère qu’une centaine de personnes. Une culture d’un très grand raffinement avait pu ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 72, printemps 2017, p. 5-20

Référence électronique

Daniel Struve et Terada Sumie, « Le Roman du Genji et la société aristocratique du Japon ancien », Médiévales [En ligne], 72 | printemps 2017, mis en ligne le 22 juin 2019, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://medievales.revues.org/8021 ; DOI : 10.4000/medievales.8021

Haut de page

Auteurs

Daniel Struve

Université Paris-Diderot/Centre de recherche sur les civilisations de l’Asie orientale (CRCAO)

Articles du même auteur

Terada Sumie

Inalco/Centre d’Études Japonaises (CEJ)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org