Skip to navigation – Site map
Essais et recherches

Construire la norme des métiers de santé au Parlement de Paris (xive-début du xvie siècle)

Constructing the Norm within the Health Professions at the Paris Parlement (Fourteenth-to Early Sixteenth-Century)
Hélène Leuwers
p. 137-158

Abstracts

How did legal proceedings brought by Parisian physicians, surgeons and barbers against unrecognised healers at the end of the Middle Ages change the field of health practices and reinforce the developing « professional » communities ? The study of judicial sources, the registers of the Paris Parlement, combined with the study of normative sources enables us to single out avenues of reflection. On the occasion of proceedings at the Parlement, the lawyers of the unauthorized practitioners elaborate alternative discourses about health-related social norms and advocate for an interpretation of the law that may be beneficial to them. In these ordeals, recognised practitioners take the opportunity of the judicial arena to strengthen their authority by imposing their discipline in the field of health and the king’s law. They contribute to the reinforcement of their control of the practices by using the regulatory power of the Parlement. The disputing process provides key moments to promote standards of behaviour and to adapt legal norm to the social demands from « professional » communities in the process of defining themselves.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
Read it

Outline

Rhétoriques des irréguliers : contester les normes en justice
Rhétoriques des métiers : argumenter la norme en justice
Consolider et ajuster la norme juridique au Parlement de Paris
Actualité judiciaire et production législative : l’exemple du procès de la Poqueline

First lines

La répétition des ordonnances royales qui réglementent l’exercice des activités de santé est une constante à partir de la fin du xive siècle. Avec persévérance, les rois prohibent les pratiques thérapeutiques jugées irrégulières, sur requête des doyens et maîtres de la faculté de médecine, des chirurgiens et des barbiers de la ville de Paris qui se partagent alors les soins. Comme en bien d’autres matières, les textes législatifs sont réédictés, parfois sous forme actualisée, parfois à l’identique, en justifiant le recours au droit par la recherche du « commun profit ». Ces initiatives ne suffisent toutefois pas à enrayer les pratiques illicites et les actes de récidive dont les sources se font l’écho. Il ne faudrait pas interpréter ce décalage comme un indice de l’inefficacité des normes de santé ou comme le signe de la faiblesse de l’autorité de la faculté de médecine, de la confrérie des chirurgiens ou de la communauté des barbiers. D’une part, les ordonnances sont des outils de ...

Top of page

References

Bibliographical reference

Médiévales 71, automne 2016, p. 137-158

Electronic reference

Hélène Leuwers, « Construire la norme des métiers de santé au Parlement de Paris (xive-début du xvie siècle) », Médiévales [Online], 71 | automne 2016, Online since 20 November 2018, connection on 18 October 2017. URL : http://medievales.revues.org/7977 ; DOI : 10.4000/medievales.7977

Top of page

About the author

Hélène Leuwers

Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense – EA 1587

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org