Navigation – Plan du site
Lieux d'hygiène et lieux d'aisance en terre d'Islam

Lieux d’aisance et de toilette en milieu rural dans le Maroc médiéval. L’exemple des latrines du site d’Igīlīz et les déchets des plantes consommées

Toilet and Bathroom in Rural Areas of Medieval Morocco : the Example of the Latrines of the Site of Igiliz and the Food Plant Waste
Jean-Pierre Van Staëvel, Marie-Pierre Ruas, Ahmed S. Ettahiri et Abdallah Fili
p. 189-213

Résumés

Les fouilles menées sur la montagne d’Igīlīz (Maroc), épicentre des débuts de la révolution almohade au début des années 1120, a livré jusqu’à présent six structures identifiées comme des latrines. Cet article présente une première synthèse des données archéologiques et archéobotaniques disponibles pour ces lieux d’aisance.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Latrines et systèmes sanitaires sur la montagne d’Igīlīz
Localisation des latrines sur le site
Des formes diverses
Fonctionnement : des questions encore irrésolues
Échos de l’alimentation végétale des utilisateurs des latrines
Intérêts et limites de l’étude du contenu organique des latrines
Les informations archéobotaniques des latrines d’Igīlīz
Palette alimentaire végétale et statut social
Approvisionnement et formes de consommation ?
Des régimes alimentaires à Igīlīz ?

Aperçu du texte

Épicentre initial de la révolution almohade au début des années 1120, le site d’Igīlīz reste attaché à la mémoire du juriste-théologien et fondateur du mouvement Ibn Tūmart. Depuis sa découverte en 2004, il nous a été donné à plusieurs reprises de revenir sur le rôle exceptionnel qu’a joué la montagne d’Igīlīz dans l’histoire du Maroc médiéval et du Maghreb tout entier. Rapidement marginalisé du temps de l’Empire almohade, puis ramené aux dimensions d’un modeste village avant d’être finalement déserté, ce site offre donc à l’archéologue la chance unique de pouvoir étudier de larges pans de la culture matérielle d’une communauté montagnarde dans une contrée périphérique et encore largement méconnue par les archéologues et les historiens des textes. Mené dans le cadre d’une action de coopération scientifique entre la France et le Maroc, le programme La Montagne d’Igīlīz et le pays des Arghen, enquête archéologique sur les débuts de l’empire almohade compte à ce jour six campagnes de f...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 70, printemps 2016, p. 189-213

Référence électronique

Jean-Pierre Van Staëvel, Marie-Pierre Ruas, Ahmed S. Ettahiri et Abdallah Fili, « Lieux d’aisance et de toilette en milieu rural dans le Maroc médiéval. L’exemple des latrines du site d’Igīlīz et les déchets des plantes consommées », Médiévales [En ligne], 70 | printemps 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 22 août 2017. URL : http://medievales.revues.org/7848 ; DOI : 10.4000/medievales.7848

Haut de page

Auteurs

Jean-Pierre Van Staëvel

Université de Paris-Sorbonne – UMR 8167

Marie-Pierre Ruas

UMR 7209, CNRS

Ahmed S. Ettahiri

Insap, Rabat

Abdallah Fili

Université Chouaib Doukkali, El Jadida

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org