Navigation – Plan du site
Lieux d'hygiène et lieux d'aisance en terre d'Islam

Soulagement au château : les lieux d’aisance dans les fortifications du Proche-Orient médiéval

Relief in the Castle : The Latrines Rooms in the Near Eastern Medieval Fortifications
Cyril Yovitchitch
p. 149-169

Résumés

Cet article propose une brève immersion dans les latrines des forteresses médiévales proche-orientales à partir d’exemples issus du Bilād al‑Shām et de l’Égypte. Dans les forteresses, les lieux d’aisance se devaient de répondre à deux impératifs : remplir la fonction impérieuse de soulagement des militaires, ne pas fragiliser le dispositif défensif pour autant. Il fallait qu’elles soient situées dans des endroits rapidement accessibles, aussi bien depuis les lieux de vie que de combat. Néanmoins, cette proximité ne devait pas poser de problèmes d’hygiène ni de pollution visuelle ou olfactive, l’encasernement ne rimant pas nécessairement avec rusticité. D’ailleurs, parfois, les latrines témoignaient du raffinement du cadre de vie du maître des lieux.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Les lieux d’aisance dans le programme défensif et résidentiel
Dans les courtines et tours d’enceinte
Dans les portes
Dans les tours maîtresses
Éléments pour une typologie des latrines
Les types d’évacuation
Les systèmes de rinçage
Privatives ou collectives, avec ou sans dispositifs de fermeture
Dis-moi comment tu te soulages, je te dirai qui tu es
Accroupi ou assis ?
Dans l’intimité des latrines
Soulagement dans un cadre raffiné

Aperçu du texte

Noyés dans la masse architecturale des fortifications, rarement étudiés, au mieux signalés lors des descriptions archéologiques, les lieux d’aisance restent avant tout des espaces sombres et peu attrayants. Pourtant, l’étude systématique de leur localisation et de leur disposition permet de tirer un certain nombre d’enseignements sur les programmes architecturaux militaires et leurs concepteurs.

Les lieux d’aisance dans le programme défensif et résidentiel

Dans les forteresses du Proche-Orient, les latrines se rencontrent dans divers espaces tels que les tours, les courtines, les portes d’entrée principales, où elles sont adaptées à la nature du programme défensif ou résidentiel.

Dans les courtines et tours d’enceinte

Les circuits défensifs ne sont pas toujours régulièrement pourvus de dispositifs d’aisance bâtis, et leur logique d’implantation n’est pas souvent évidente à comprendre, car les latrines sont tantôt construites dans les tours, tantôt dans les courtines. Sur l’enceinte orie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 70, printemps 2016, p. 149-169

Référence électronique

Cyril Yovitchitch, « Soulagement au château : les lieux d’aisance dans les fortifications du Proche-Orient médiéval », Médiévales [En ligne], 70 | printemps 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 30 mars 2017. URL : http://medievales.revues.org/7831 ; DOI : 10.4000/medievales.7831

Haut de page

Auteur

Cyril Yovitchitch

UMR 8167 Islam médiéval

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org