Navigation – Plan du site
Lieux d'hygiène et lieux d'aisance en terre d'Islam

Trois latrines publiques dans la Jérash de l’Antiquité tardive (Jordanie)

Three Public Latrines in Late Antique Jerash (Jordan)
Louise Blanke
Traduction de Marie-Odile Rousset
p. 43-58

Résumés

Cette étude présente trois latrines publiques fouillées à Jérash. Elle examine leur emplacement dans la ville, leur plan ainsi que les systèmes d’adduction et d’évacuation des eaux. Des comparaisons avec des installations trouvées dans d’autres régions du Proche-Orient permettent d’évaluer le nombre d’utilisateurs. L’article met l’accent sur des latrines qui ont été fouillées entre 2008 et 2010 dans le cadre du projet jordano-danois Islamic Jerash Project. Intégrées dans les bains centraux de Jérash, les latrines ont été fréquentées du ive à la fin du viie siècle. Elles ont été construites pour l’usage des clients de l’établissement balnéaire, mais pouvaient aussi être utilisées par des non-baigneurs, qui accédaient alors gratuitement à cette installation. Le mobilier retrouvé dans le comblement de l’égout offre non seulement un aperçu rare des activités ayant lieu dans les bains publics, mais donne aussi une idée de la manière dont l’élimination des déchets pouvait avoir été organisée dans le centre-ville de Jérash.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Une latrine dans le quart sud-est de la place du tétrapyle
Les latrines des bains centraux
Les latrines des bains de Placcus
Discussion et remarques conclusives

Aperçu du texte

La ville de Jérash, dans le nord de la Jordanie, a été fouillée extensivement au siècle dernier. Des projets, tel celui de la Yale Joint Mission dans les années 1920 et 1930, le Jerash Archaeological Project dans les années 1980, et des fouilles en cours effectuées par le Département des Antiquités jordaniennes, ont transformé le paysage et font de ce site archéologique l’un des mieux connus de Jordanie. Ces interventions ont mis au jour une architecture monumentale, principalement des périodes romaine et byzantine, incluant des temples, des théâtres, des bains et des églises alignés sur un réseau de rues à colonnades. L’intérêt privilégié porté jusqu’alors aux vestiges les plus monumentaux a fait que les archéologues n’ont commencé à explorer le passé islamique de Jérash que récemment, élargissant ainsi notre compréhension de l’histoire de la ville de plusieurs siècles ; mais l’histoire de la vie quotidienne à Jérash durant cette période et celles qui lui sont antérieures demeure e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 70, printemps 2016, p. 43-58

Référence électronique

Louise Blanke, « Trois latrines publiques dans la Jérash de l’Antiquité tardive (Jordanie) », Médiévales [En ligne], 70 | printemps 2016, mis en ligne le 15 juin 2018, consulté le 29 juin 2017. URL : http://medievales.revues.org/7763 ; DOI : 10.4000/medievales.7763

Haut de page

Auteur

Louise Blanke

Classical Studies, Aarhus Universitet, Danemark

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org