Navigation – Plan du site
Essais et recherches

Les registres de la chancellerie angevine de Naples. Un exemple de destruction et reconstitution de sources archivistiques à travers les siècles

The Registers of the Angevin Archive of Naples : an Example of Destruction and Reconstruction of Archive’s Source through the Centuries
Gian Luca Borghese
p. 171-182

Résumés

La destruction en 1943 des registres des Archives angevines de Naples est souvent considérée comme un exemple spectaculaire d’appauvrissement irrémédiable des sources d’un grand secteur de l’histoire médiévale. À un « avant » de l’abondance s’oppose emblématiquement un « après » de l’absence, changeant radicalement les conditions de la recherche historique. Une reconstitution détaillée de l’histoire de ces sources dans la longue durée permet montre une réalité plus nuancée. À un processus de destructuration-recomposition progressive, à l’époque médiévale et moderne, succède une première exploitation scientifique polycentrique, interrompue par la catastrophe de 1943. Les tentatives de récupération de cet héritage textuel de 1945 à nos jours à partir de matériaux divers (transcriptions, autres fonds d’archives) sont également caractérisés par une multiplicité de stratégies. Cette histoire textuelle n’est donc pas seulement celle d’une destruction : elle peut apprendre beaucoup sur les conditions paradoxales de la recherche historique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Une réflexion sur le parcours mouvementé des registres, et des archives en général, de la chancellerie angevine de Naples à travers les siècles peut être utile pour envisager non seulement la méthode d’analyse et d’interprétation d’une pareille source médiévale, mais aussi la variété des difficultés que peuvent affronter les sources archivistiques dans le cours de leur existence et les remèdes auxquels peuvent recourir les gardiens de ces mêmes sources afin que les archives médiévales continuent à être le miroir de celui qui les a produites et de son temps, dans le cadre du rapport dialectique particulier qui régit la relation entre les historiens et les sources archivistiques. Rapport, comme on cherchera à le mettre en évidence, instable, dépendant des conditions de conservation des sources elles-mêmes comme de la perception et de l’évaluation qu’en font les historiens. En effet, les archives ne peuvent pas seulement disparaître par suite de leur destruction matérielle. Elles peuve...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 69, automne 2015, p. 171-182

Référence électronique

Gian Luca Borghese, « Les registres de la chancellerie angevine de Naples. Un exemple de destruction et reconstitution de sources archivistiques à travers les siècles  », Médiévales [En ligne], 69 | automne 2015, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://medievales.revues.org/7640 ; DOI : 10.4000/medievales.7640

Haut de page

Auteur

Gian Luca Borghese

Università di Torino – CRISM

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org