Navigation – Plan du site
Essais et recherches

L’alimentation, un risque pour la santé ? Discours médical et pratiques alimentaires au Moyen Âge

Food, a Risk for Health ? Medical Discourse and Dietary Practices in the Middle Ages
Marilyn Nicoud
p. 149-170

Résumés

Pourquoi s’interroger sur l’existence d’une notion de risque alimentaire dans le discours des médecins du Moyen Âge tardif ? Si la documentation archivistique communale ne fournit pas de trace véritable d’expertise médicale en matière de sécurité alimentaire, alors que les autorités publiques ont tenté de mettre en place des mesures de précaution et de contrôle, les ouvrages médicaux et principalement diététiques fournissent cependant le témoignage d’une réflexion sur les dangers causés par l’alimentation à une échelle individuelle. À travers des traités aussi bien savants que de vulgarisation, les médecins distinguent les aliments des médicaments et des aliments-médicaments et s’efforcent de sensibiliser leurs patients à la nécessité de réguler leurs consommations et de connaître les qualités des aliments : élément essentiel à la vie, utilisée aussi bien pour conserver la santé que dans un cadre thérapeutique, l’alimentation est en effet aussi potentiellement un facteur de risque sanitaire qu’il convient de circonscrire.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les médecins médiévaux et l’alimentation
Aliments et nutrition dans les conceptions médicales
Production textuelle
L’alimentation, une fonction ambivalente
Essai de typologie du risque alimentaire
Pour une définition médicale de l’aliment et du médicament
Enjeux et responsabilités
Les dangers de l’alimentation
Risque et responsabilités

Aperçu du texte

Il peut paraître à première vue surprenant de chercher à définir le rôle qu’a pu jouer le savoir des médecins dans la manière de penser les dangers, voire les risques alimentaires, dans les sociétés anciennes, quand on constate les difficultés qu’ils ont, aujourd’hui encore, à imposer leur statut d’expert lorsque se posent des questions de sécurité alimentaire. Si l’on a certes recours à leurs compétences, en particulier dans le domaine de la qualité sanitaire des aliments (Food Safety), les conflits d’intérêts, mais aussi la difficulté à obtenir des résultats scientifiques certains fragilisent souvent leur position. Au mieux, les pouvoirs publics choisissent alors d’imposer des mesures restrictives à l’égard de certains produits, en vertu généralement d’un principe de précaution.

Pour des périodes plus éloignées et notamment pour le Moyen Âge, il s’avère difficile de trouver le témoignage direct d’expertises médicales en matière alimentaire à l’échelle des collectivités. Cela ne sig...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 69, automne 2015, p. 149-170

Référence électronique

Marilyn Nicoud, « L’alimentation, un risque pour la santé ? Discours médical et pratiques alimentaires au Moyen Âge », Médiévales [En ligne], 69 | automne 2015, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://medievales.revues.org/7634 ; DOI : 10.4000/medievales.7634

Haut de page

Auteur

Marilyn Nicoud

Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse, UMR 5648

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org