Navigation – Plan du site
Travailler à Paris (XIIIe-XVIe siècle)

Le chantier de l’abbaye de Saint-Denis à l’époque gothique

The Building Yard of the Abbey of Saint-Denis in the Gothic Period
Maxime L’Héritier
p. 129-148

Résumés

Cette enquête vise à documenter le chantier de construction de l’abbaye du milieu du xiie à la fin du xve siècle, en s’intéressant davantage aux ouvriers et artisans et à leur travail qu’à l’œuvre architecturale. La combinaison des sources archéologiques et historiques permet d’estimer les effectifs des maçons et des ouvriers qui travaillaient sur le chantier de Suger et de proposer la reconstitution d’un chantier exceptionnel par sa taille pour l’époque. Pour le xiiie siècle, ces sources montrent également une spécialisation des tâches, notamment dans le travail de la pierre, conforme à celle des chantiers contemporains. Enfin, dès la fin du xiiie siècle, les comptes de la Commanderie montrent les spécificités de ce grand chantier monastique quant à la main-d’œuvre employée, sa rémunération et l’organisation du travail. Elles mettent notamment en évidence l’existence d’une main-d’œuvre issue de la communauté de l’abbaye à côté de maîtres artisans souvent gagés à l’année. Une tendance à la sécularisation du travail semble s’opérer dans le courant des xive et xve siècles. Parmi ces maîtres, l’existence d’un office de maître verrier attaché à l’entretien des vitraux de la basilique pendant toute la période, depuis sa création par Suger au xiie siècle, constitue une véritable spécificité dionysienne.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Le chantier de Suger : une construction d’une rapidité exceptionnelle
L’organisation du travail sur le chantier du xiiie siècle : standardisation et « taille en série »
La main-d’œuvre sur le chantier de l’abbaye : l’apport des comptes de la commanderie
Les verriers du chantier de l’abbaye de Saint-Denis

Aperçu du texte

S’il existe une abondante bibliographie sur la basilique de Saint-Denis, l’intérêt des historiens d’art, des architectes et des archéologues s’est avant tout porté sur les origines de l’abbaye, les étapes successives de sa construction depuis l’édification du premier oratoire sur la tombe de Denis ou encore sur l’architecture de la basilique, joyau de l’art gothique. En revanche, seuls des travaux épars, parfois anciens, traitent du chantier de construction, des ouvriers et artisans qui y œuvrent et de l’organisation du travail qui en découle.

La présente enquête vise à rassembler ces informations pour aborder la question du travail sur le chantier de Saint-Denis en mettant les hommes au centre de nos préoccupations. Le chantier de la basilique des xiie et xiiie siècles sera tout d’abord replacé dans son contexte, celui du début de l’époque gothique qui voit le développement de formes d’organisation du travail propres aux chantiers de constructions, en convoquant les sources matériel...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 69, automne 2015, p. 129-148

Référence électronique

Maxime L’Héritier, « Le chantier de l’abbaye de Saint-Denis à l’époque gothique », Médiévales [En ligne], 69 | automne 2015, mis en ligne le 30 novembre 2017, consulté le 21 septembre 2017. URL : http://medievales.revues.org/7622 ; DOI : 10.4000/medievales.7622

Haut de page

Auteur

Maxime L’Héritier

Université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org