Navigation – Plan du site
Essais et recherches

En prévision des vieux jours : les personnes âgées à Montpellier à la fin du Moyen Âge

Preparing for Old Age : The Elderly in Montpellier at the End of the Middle Ages
Lucie Laumonier
p. 119-146

Résumés

L’histoire de la vieillesse et des personnes âgées à la fin du Moyen Âge s’appuie surtout sur l’analyse des textes et constitue encore principalement une histoire de leurs représentations, plus qu’une étude de leur place dans la société. À travers les nombreuses sources de la ville de Montpellier, cette recherche vise à définir la vieillesse au regard des archives de la pratique, d’y saisir et d’y évaluer la présence des personnes âgées, de comprendre quelles alternatives leur sont offertes pour prévoir leurs vieux jours et d’identifier les obstacles qu’elles rencontrent éventuellement au cours de ce processus. Deux variables principales semblent peser sur l’organisation de la fin de vie : la présence ou l’absence d’une parenté sur laquelle se reposer et le niveau de richesse de l’individu. De la personne âgée aisée et entourée à l’individu pauvre et isolé se déclinent de multiples situations, témoignage des différentes de manières de vieillir dans un centre urbain méridional à la fin du Moyen Âge.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

La vieillesse dans les archives de Montpellier
Les contribuables et testateurs âgés de Montpellier
Des femmes âgées en famille : le miroir déformant des sources
Vieillir en famille
La vieillesse flamboyante : patriarche et matriarche
La retraite en famille : occuper une deuxième place
La vieillesse sans parents
Des biens contre la solitude
Vieillir en solitaire : pauvreté et vulnérabilité
Hôpitaux et confréries, un accompagnement dans la mort

Aperçu du texte

Malgré une présence de plus en plus importante des personnes âgées dans les villes à la fin du Moyen Âge, les études sur la vieillesse en contexte urbain sont peu nombreuses. L’histoire de la vieillesse au Moyen Âge est encore principalement une histoire de ses représentations dans les sources littéraires, médicales ou morales, qui témoignent d’une image plutôt ambivalente de la figure du vieillard. Pourtant, les archives dites « de la pratique » permettent d’éclairer les conditions de vie des personnes âgées dans les villes des xive et xve siècles, invitant à une réflexion sur la place qu’elles occupent et qui leur est faite. À cet égard, les travaux menés dans le monde anglophone offrent des pistes à explorer plus en détail à travers une étude monographique, permettant de multiplier les approches documentaires et analytiques. La ville de Montpellier est un espace de choix pour mener une telle recherche, car y sont conservées des sources nombreuses et d’une grande qualité. Ville pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 68, printemps 2015, p. 119-146

Référence électronique

Lucie Laumonier, « En prévision des vieux jours : les personnes âgées à Montpellier à la fin du Moyen Âge », Médiévales [En ligne], 68 | printemps 2015, mis en ligne le 15 juin 2017, consulté le 24 mars 2017. URL : http://medievales.revues.org/7491 ; DOI : 10.4000/medievales.7491

Haut de page

Auteur

Lucie Laumonier

University of Minnesota, Minneapolis

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org