Navigation – Plan du site
Histoires de Bohême

Entre idéal et polémique. La littérature politique dans la Bohême des Luxembourg

Between Ideal and Polemic. Political Literature in Luxembourg Bohemia
Jan Vojtíšek et Václav Žůrek
p. 11-30

Résumés

Au cours du xive siècle, la littérature politique connaît en Bohême une croissance importante : comme partout ailleurs en Europe occidentale, se développe une littérature engagée en langue vernaculaire. Cette tendance est ici analysée à travers le genre des miroirs des princes selon deux lignes de questionnement. La première partie traite du rôle que joue l’image du roi sage (rex sapiens) dans l’idéologie et la représentation de l’empereur Charles IV de Luxembourg. La seconde partie s’intéresse à la société politique en Bohême telle qu’elle est reflétée dans le poème Nouveau conseil de Smil Flaška de Pardubice, qui se prononce de façon polémique sur le règne de son fils Venceslas IV.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La sagesse et son importance pour l’image du souverain dans les miroirs du prince en Bohême
La société politique dans le Nouveau conseil de Smil Flaška de Pardubice

Aperçu du texte

Pendant le règne des Luxembourg en Bohême, la littérature politique a connu un grand développement. Parallèlement à la réception des modèles littéraires, une série de textes qui forment le champ de la littérature politique a pris naissance. Le genre traditionnel des miroirs des princes, refondé sur de nouvelles bases grâce aux écrits d’Aristote, trouvait ses lecteurs avant tout parmi les savants de la cour royale : il constitue plutôt un mélange de différents textes, et sa délimitation comme genre au bas Moyen Âge demeure une vaste question. À côté des traités théoriques sur l’organisation de la société et des miroirs des princes définissant l’idéal du gouvernement royal, d’autres textes appartiennent plutôt, à notre avis, à la catégorie de la littérature politique : des textes engagés qui s’efforcent de formuler un programme de parti dans le jeu politique, sans grand égard pour la forme littéraire.

En Bohême, comme dans l’Europe entière, on note une grande variété de moyens littérai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 67, automne 2015, p. 11-30

Référence électronique

Jan Vojtíšek et Václav Žůrek, « Entre idéal et polémique. La littérature politique dans la Bohême des Luxembourg », Médiévales [En ligne], 67 | automne 2014, mis en ligne le 31 décembre 2016, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://medievales.revues.org/7365 ; DOI : 10.4000/medievales.7365

Haut de page

Auteurs

Jan Vojtíšek

Université Charles de Prague, Faculté des Lettres, Département de l’histoire tchèque (ÚČD FF) ; Université Paris-Sorbonne

Václav Žůrek

Centrum medievistických studií AV ČR (Centre d’études médiévales), Prague

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org