Navigation – Plan du site
La chair des émotions

Prêcher les émotions incarnées. Évêques, mendiants et leurs publics dans l’Antiquité tardive

Preaching embodied Emotions. Bishops, Beggars and their Audience in Late Antiquity
Dionysios Stathakopoulos
p. 25-37

Résumés

Cette étude d’un corpus de sermons écrits par des évêques du ive siècle de l’Orient méditerranéen porte sur les regards posés sur les mendiants souffrant de la lèpre. À cette époque, avant les fondations charitables, les lépreux étaient encore très visibles dans la cité. L’article explore les stratégies utilisées par les auteurs dans la description des mendiants lépreux, la manière dont ils attirent l’attention sur leurs corps mutilés, et incitent l’assemblée à la compassion et à la charité en construisant une proximité ou une relation fictive entre les mendiants et leur auditoire, et en identifiant les mendiants avec le Christ, ce qui permettait d’encourager les membres de l’assemblée à l’aumône dans la société chrétienne. Les émotions, surtout celles exprimées par le corps, sont centrales dans ces textes.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Je commencerai in medias res, avec le corps fugace des pauvres. Il n’existe aucun texte prémoderne dont ils soient les auteurs, et leur parole apparaît comme un acte de ventriloquie produit par des personnes plus éduquées et occupant une position sociale plus élevée. Nous ne pouvons observer ou considérer leur corps et leurs émotions qu’à travers le langage, les perceptions et la rhétorique d’autrui – et cet obstacle ne peut guère être levé. Dans ce qui suit, je tenterai de conduire une lecture attentive d’un ensemble de textes spécifiques écrits à la fin du ive siècle dans le but de revisiter de façon critique la connaissance que nous avons de certains groupes d’individus nécessiteux, et de soumettre nos sources à une analyse centrée sur le corps et les émotions. Que savons-nous du corps des pauvres? Comment était-il utilisé voire manipulé, dans quel but et avec quel effet – tant par leurs «propriétaires» que par ceux qui les décrivaient? Comment les descriptions rendent-elles...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Médiévales 61, automne 2011, p. 25-37

Référence électronique

Dionysios Stathakopoulos, « Prêcher les émotions incarnées. Évêques, mendiants et leurs publics dans l’Antiquité tardive », Médiévales [En ligne], 61 | automne 2011, mis en ligne le 20 décembre 2013, consulté le 19 septembre 2014. URL : http://medievales.revues.org/6250

Haut de page

Auteur

Dionysios Stathakopoulos

Centre for Hellenic Studies & Department of History, King’s College London, Strand London WC2R 2LS, Royaume-Uni

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Presses Universitaires de Vincennes
  • Revues.org